Fin des fouilles archéologiques préventives sur la déviation

Suite aux découvertes faites dans le cadre de la dernière phase du diagnostic archéologique, la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté a prescrit des fouilles archéologiques préventives sur deux sites.

La DREAL, en tant qu’aménageur était tenue de recruter un opérateur archéologique par le biais d’un marché public afin de mener à bien ces fouilles. C’est la société Evéha qui s’est vue attribuer cette tâche. Les travaux ont débuté le 8 janvier 2018.

Secteur de Port-sur-Saône

Les fouilles ont permis d’attester la présence d’un site sidérurgique avec la découverte de vestiges confirmant l’existence de 2 techniques de réduction du minerai de fer.
Ce site pourrait être le plus ancien découvert en Franche-Comté. Les études post-fouilles permettront la datation précise de cet édifice.
De plus des datations chimiques seront réalisées en vue d’établir un lien entre le minerai et les fragments retrouvés sur site.

La présence d’un édifice a par ailleurs été confirmé par la découverte de 6 trous de poteaux porteurs.

Secteur de Bougnon

Les diagnostics ont permis de mettre en évidence la présence d’un four à chaux au fond de la doline.
Les fouilles ont permis de découvrir un second four à chaux.
Le premier four mis à jour se révèle être probablement le plus ancien découvert en Franche-Comté.

A la suite de ces fouilles, achevées le 9 février 2018, des études vont être menées sur l’ensemble des découvertes pendant 12 mois, afin de confirmer ces premiers résultats et de les dater plus précisément.